Rechercher
Suivez-moi:

Le Pilote Philosophe-Introduction

Je suis Jaco, le pilote philosophe. Bienvenue à mon podcast d’introduction.

J’ai commencé ce podcast en affirmant « Je suis Jaco, Le Pilote Philosophe », mais est-ce que je peux vraiment m’approprier ce titre ? Sachez que j’utilise le terme de « philosophe » dans son sens large, et donc de la façon la plus générale qui soit, car je n’ai jamais formellement étudié la philosophie proprement dite, et je ne suis point philosophe de profession. Mais, à la page web française de Wikipédia consacrée au mot philosophe (plus précisément au paragraphe intitulé « Polysémie »), un philosophe est défini comme pouvant être : « une personne qui réfléchit avec sa raison sur le monde et la pensée, pour accéder à la sagesse ou pour comprendre le sens de la vie, dans l’espoir d’être plus heureuse ou libre. » Ainsi, m’appuyant sur cette définition du terme « philosophe » et du fait que je suis pilote professionnel par surcroît, il m’apparaît donc tout à fait légitime que de m’approprier le titre de « Pilote Philosophe » sans prétention aucunes naturellement.

La nature de la profession qui est mienne nécessite, de tous ceux qui la pratiquent, à posséder un fort esprit d’analyse et une capacité de réflexion notable afin d’être en mesure de bien cerner les situations auxquelles l’on est confrontés lors de tout vol. Une fois décollés, il n’y a pas de place à l’erreur ou à l’ambiguïté. Analyser afin de bien comprendre la situation, réfléchir aux différentes éventualités potentielles et bien communiquer avec les membres de mon équipage ainsi qu’avec les passagers, voilà le lot de mon quotidien. Il ne me restait donc qu’un pas à faire pour transposer ces trois attributs que sont l’analyse, la réflexion et la communication à la démarche philosophique que j’entreprends sous l’égide du « Pilote Philosophe ».

Ainsi, voici ce que vous offre le site internet du « Pilote Philosophe » dont l’une des particularités sera que toutes les publications y seront publiées simultanément en anglais et en français. Il abritera trois émissions podcast qui sont intitulées : « Les trouvailles de Jaco », « Mon point de vue à 35 000 pieds » et « Ces grands méconnus ». Quand, au mandant spécifique de chacun, je vous invite à les découvrir plus en détail en écoutant leurs podcasts d’introduction respectifs. Sachez que, lorsqu’il m’en sera possible, les transcriptions textuelles des podcasts pourront aussi y être consultées. De plus, vous y trouverez la section blogue du site qui se veut une continuité du premier blogue que j’ai mis en ligne en 2010 et qui avait alors pour nom : latribudesreflechis.com. Seuls les articles pertinents y ont été importés, toutefois la devise originale du blogue soit « Oser réfléchir pour mieux comprendre » quant à elle perdure.

Enfin, pour ce faire et à maints égards, je m’inspirerai de trois personnalités connues, qui malheureusement sont toutes trois décédées au cours des dernières années. À leur façon, ils ont joué un rôle prépondérant dans ma démarche personnelle. Les deux premiers, Jacques Languirand et Jean-Marc Chaput étaient bien connus sur la scène médiatique québécoise. Ainsi, je tenterai d’émuler Jacques Languirand par la teneur de mon propos puisqu’il a grandement contribué à mon éveil philosophique, m’ayant entre autres fait découvrir de grands noms tels que Krishnamurti ou Spinoza pour ne nommer que ceux-là. Jean-Marc Chaput quant à lui m’inspire par son talent de communicateur, son populisme et son franc-parler. Quoique ses propos aient tous été tirés de son quotidien et donc plus sommaires que ceux de Jacques Languirand, les propos de Jean-Marc Chaput portaient malgré tout à réfléchir. Il savait s’adresser et intéresser des gens aux horizons multiples.

Mais de façon plus englobante, celui dont je m’inspirerai plus encore sera Wayne Dyer. De notoriété internationale, il était passé maître dans l’art d’inspire et de motiver ces auditeurs. Il incarnait à lui seul autant Jacques Languirand dans la teneur de ces propos que Jean-Marc Chaput dans son enthousiasme et son habileté à communiquer sa pensée. D’une sérénité hors du commun et tenant des propos empreints d’une grande sagesse, voilà ce qui lui a valu le surnom de « père de la motivation ». Il était un communicateur hors pair et savait non seulement nous faire réfléchir par ces propres propos, mais aussi en nous citant ceux de grands noms tels que Lao-Tzu ou Henry David Thoreau. Ultérieurement, je m’attarderai donc à ces trois personnalités qui m’ont grandement influencé en consacrant à chacun d’eux des podcasts distincts.

Or donc, la démarche que j’entreprends aujourd’hui, chapeautée sous l’égide du « pilote philosophe », me permettra de vous faire part de mes réflexions et de mes trouvailles en plus de vous faire découvrir ces grands noms trop souvent méconnus afin que vous puissiez philosopher à votre tour. Et considérant la définition du mot « philosophe » dont j’ai fait mention au préalable, j’ose espérer que mes propos et ceux d’autrui dont je vous ferai part sauront vous inciter à réfléchir afin que tout comme moi vous soyez plus heureux ou plus libre vous aussi.

Alors, pourquoi ne pas venir philosopher avec moi ?

En terminant, j’aimerais vous faire mention que, pour ceux que ça intéresserait, ce podcast est aussi produit en version anglaise. Pour y accéder, visitez simplement le site web https://thephilosopherpilot.com. Autrement, je vous invite à consulter le site du pilote philosophe au https://lepilotephilosophe.com et y découvrir les trois émissions podcast ainsi que le blogue qui s’y trouve. Peut-être voudrez-vous aussi vous inscrire à mon bulletin d’information afin d’être à l’affût des nouveautés. Enfin, si vous aimez mes écrits et mes podcasts, informez-en votre entourage en les partageant, ce serait grandement apprécié. À bientôt pour un autre podcast du pilote philosophe.